AgC 3075 [Infos-Interm.]

Visiteurs connectés : 0

Accueil > Rendez-vous en Régions > Intermittents : Journée d’action nationale (16/01/08) soutenue par Spectacle en Luttes, Coordination lyonnaise ..
Lyon ( 69 ) : Mercredi 16 janvier 2008 à 14h30
Intermittents : Journée d’action nationale (16/01/08) soutenue par Spectacle en Luttes, Coordination lyonnaise ..

lundi 14 janvier 2008, par AgC | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : dimanche 7 février 2010 à 12:33

Cet article a été vu 276 fois.

- / - cet article ..


Journée d’action nationale soutenue par
[rougebordeau]Spectacle en Luttes - Coordination lyonnaise[/rougebordeau]

SYNAVI Synavi Syndicat National des Arts Vivants :

- Syndication
délégation Rhône-Alpes,
Organise une Journée d’action nationale
le Mercredi 16 janvier à 14h30.

 
Face au désengagement de l’Etat :
« Non à une politique de civilisation sans culture »

 

Rendez-vous à 14h30
devant la DRAC Rhône-Alpes,
Le Grenier d’abondance
6 quai Saint-Vincent - 69283 - Lyon cedex 01

Avec le soutien du SYNDEAC Syndeac Syndeac ( Syndicats National des Entreprises Artistiques et Culturelles ) :

- Sites associés ..
, du Groupe des 20,
[rougebordeau]Spectacle en lutte Spectacle en Lutte Spectacle en Lutte ( Coordination lyonnaise des professionnels du spectacle vivant et de l’audiovisuel ) :

- Sites associés ..
- coordination lyonnaise
des professionnels du spectacle vivant et de l’audiovisuel ... [/rougebordeau]

« Cap au pire », voilà qui pourrait résumer les orientations prises par le gouvernement en matière de politique culturelle.

La lettre de mission du président adressée le 1er août dernier à sa ministre de la culture est un signe parmi d’autres de l’offensive idéologique qui s’opère contre le service public de la culture. En soumettant les artistes à « des obligations de résultats », au critère de la « popularité », en appelant au « développement du mécénat et des autres formes de financement privé de la culture », en mettant « l’action des pouvoirs publics au service de l’indépendance et de la prospérité des industries culturelles » et en insistant lourdement sur les restrictions budgétaires « pour que chaque euro dépensé soit un euro utile », l’Etat, au plus haut niveau, pose les jalons d’une conception populiste et commerciale de l’art et de la culture.

Cette orientation utilitaire s’est hélas confirmée en septembre par l’annonce en trompe l’oeil du budget de la culture 2008. La manipulation des chiffres ne trompe personne (re-budgétisation de sommes déjà affectées, non prise en compte de l’inflation, gel de crédits), ce budget est bel et bien en baisse. Exemple, non des moindres, les actions en faveur de l’accès à la culture perdent 12 M d’un coup ! Toutes les actions culturelles dans les zones rurales, les cités, auprès des publics défavorisés en subiront les conséquences. Et avant tout, les dits publics eux-mêmes !

Une cagnotte de 34,7 millions d’euros est trouvée comme par magie juste avant Noël. Mais seulement 5 millions d’euros seraient attribués aux actions décentralisées du spectacle vivant. Aucune garantie n’existe que ces crédits viennent abonder le soutien aux équipes et structures de création. Bien au contraire, l’annulation des crédits pour l’accès à la culture se confirme (près de -56% en Rhône-Alpes) et on annonce des annulations des crédits destinés aux institutions (d’un montant de 4%), ce qui se reportera principalement sur l’accueil, les coproductions et les résidences de compagnies ... Celles-ci, dont l’économie repose essentiellement sur les deux pôles de la création et de l’action artistique, sont donc particulièrement menacées. En Rhône-Alpes, depuis plusieurs années, le nombre des aides à la production diminue, et les besoins de nombreuses compagnies de voir leur activité dans la durée mieux soutenue par l’Etat ne sont pas reconnus.

Par là, la réalité du désengagement de l’Etat annonce plusieurs coups durs. Pour les professionnels du spectacle déjà lourdement frappés par l’application du nouveau protocole UNEDIC qui exclut un nombre croissant d’artistes et de techniciens de toute indemnisation. Coups durs pour la vie artistique dont la diversité et la qualité nécessitent un soutien politique et financier constant. Les collectivités locales, quant à elles voient l’ensemble des politiques culturelles de proximité, d’implantation d’équipes artistiques dans des territoires, de développement culturel remis en cause. Qui devra et qui pourra payer la part manquante ?

Ce recul budgétaire s’organise dans le cadre de la nouvelle politique dite de modernisation des politiques publiques. Ce que cache ce publicitaire vocable, c’est tout simplement la réduction de la place de l’Etat et du service public. Faire mieux avec moins, c’est le nouveau credo de Mme Albanel, quelle hypocrisie ! Le ministère de la culture sera l’un des plus pénalisés par la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP RGPP RGPP : Révision Générale des Politiques Publiques ). Là encore, la conception comptable et économique guide l’action gouvernementale : non remplacement d’un fonctionnaire partant à la retraite sur deux, abandon ou externalisation de certaines missions, compactage des services de l’Etat... et dans tous les cas diminution des moyens d’intervention et de fonctionnement du Ministère. On ne peut que redouter sa disparition pure et simple et avec elle l’ambition de Malraux de démocratiser la culture et la rendre accessible pour tous !

Nous nous mobilisons pour que l’art et la culture reste un bien commun accessible à tous !

Nous refusons que l’art, la création, la culture soient ainsi bradés à l’économie aveugle du marché !

Comme dans beaucoup d’autres régions nous manifestons le 16 janvier 2008 à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Rhône-Alpes pour dénoncer cette politique qui met le cap au pire ! Nous demandons à être reçus en délégation par le Directeur Régional des Affaires Culturelles.

Source : Spectacle en lutte, Coordination lyonnaise ..

Contacts SYNAVI

Union Régionale Fédérale CGT
Syndicat Français des Artistes interprètes (SFA Sfa Sfa-Cgt ( Syndicat Français des Artistes-interprètes Cgt ) :

- Sites associés ..
)
Syndicat des Artistes Musiciens Professionnels Lyonnais (SAMPL)
Syndicat National de la Radio Télévision (SNRT)
Syndicat National des Techniciens et réalisateurs (SNTR)
Syndicat National des Professionnels du Théâtre et des Activités Culturelles (SYNPTAC Synptac Synptac ( Syndicat National des Professionnels du Théâtre et des Activités Culturelles ) :

- Sites associés ..
)

L’URF Rhône-Alpes CGT vous invite à rejoindre le rassemblement devant la DRAC Drac DRAC ( Direction Régionale des Affaires Culturelles :

- Ministère de la Communication et de la culture -
Sites associés ..
Rhône-Alpes le :

Mercredi 16 janvier 2007 à 14h30
6 quai Saint-Vincent - 69283 - Lyon cedex 01

Venez nombreux !



 
Retour au début de l'article

  • Laïcité et Paix civile par Jean-Luc Mélenchon au Dejazet le 12/01/2015


    Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, Laïcité, Liberté, Egalité, Fraternité, Paix civile, Charlie Hebdo, Hyper Cacher, Vincennes, Montrouge, Frédéric Boisseau, Philippe Braham, Franck Brinsolaro, Jean Cabu, Elsa Cayat, Stéphane Charbonnier (Charb), Yohan Cohen, Philippe Honoré, Yoav Hattab, Clarissa Jean-Philippe, Bernard Maris, Ahmed Merabet, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, François-Michel Saada, Bernard Verlhac (...)

    Lire la suite ..

  • Liste relative au Champ d’application de l’Annexe VIII mise à jour le 06/05/11


    Liste relative au Champ d’application de l’Annexe VIII Arrêté du 30 mars 2009 portant agrément de l’avenant n° 1 à l’annexe VIII au règlement général annexé à la convention du 18 janvier 2006 relative à l’aide au retour à l’emploi et à l’indemnisation du chômage mise à jour le 6 mai 2011 Vous trouverez ci-joint la liste des fonctions inscrite à l’annexe 8 pour lesquelles vous pouvez être engagé, et suivant la Nomenclature (...)

    Lire la suite ..

  • Déni de démocratie et laïcité en danger : le Traité de Lisbonne ratifié par l’Assemblée et le Sénat ..


    [fond rougeclair] Déni de démocratie et laïcité en danger : le Traité de Lisbonne ratifié par l’Assemblée et le Sénat .. [/fond rougeclair] Déni de démocratie, forfaiture et incompétence face aux citoyens !?. Normalement, les parlementaires sont là pour représenter le peuple, non pour se substituer à lui. Et ce n’est pas à priori ce qui se pratique dans nos parlements en France, .. et ce n’est pas non plus la direction (...)

    Lire la suite ..

  • Traité modificatif ou traité de Lisbonne, Traité dit simplifié ..


    Traité modificatif ou Traité de Lisbonne - Traité dit simplifié !.. Versions consolidées du traité sur l’Union européenne et du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne au 30/03/2010 Bientôt les municipales et cantonales, et vous aspirez à devenir responsable de votre ville : « Vous savez que l’Union Européenne, au travers de ce traité, favorise les accords avec l’OMC. Donc si vous signez ou cautionnez celui-ci, (...)

    Lire la suite ..

  •  
    Retour en haut de page

     

    0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 270

    0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 270


    2007-2021 - AgC 3075 [Infos-Interm.]
    | SPIP | | |