AgC 3075 [Infos-Interm.]

Visiteurs connectés : 3

| Liens | ** Europe ** | - | Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | info visites 137426 | Agenda | Mentions Légales |
Accueil > Audiovisuel > Vidéos > Vidéo : Assurance chômage, le Medef mis en échec par nos luttes le 16/06/2016

Vidéo : Assurance chômage, le Medef mis en échec par nos luttes le 16/06/2016

vendredi 17 juin 2016, par AgC | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : vendredi 17 juin 2016 à 12:28

Cet article a été vu 673 fois.

1 vote


Assurance chômage : le Medef mis en échec par nos luttes
le 16/06/2016 !
Ne baissons pas la garde !..

- Interventions en vidéo devant le Medef le 16 juin 2016
- Communiqué de la Fédération Cgt du Spectacle
- Samuel Churin
- Suite à l’échec des négociations, communiqué de Myriam El Khomri

Après une courte séance de pseudo négociation dans les locaux du Medef pour sa dernière séance (la 8ème ..) prévu le 16 juin 2016, l’organisation patronale du CAC 40 a rompu celle-ci !

Le gouvernement doit reprendre la main .., mais à n’en pas douter à l’automne après la saison des festivals, si la négociation reprend .. la pression doit continuer !


Intervenants à l’image : Denis Gravouil et Eric Aubin (Conf. Cgt)

#CadrageDuMedefNonMerci - #TravailGratuitNonMerci - #LoiTravailNonMerci

Négociation chômage : le Medef mis en échec par nos luttes .. elles continuent !

Le jeudi 16 juin, la huitième et dernière séance de négociations sur l’assurance chômage s’est conclue par un échec du Medef à imposer des baisses de droits aux allocataires. Le patronat, amené par le Medef, a refusé depuis le début d’augmenter les recettes.
La Cgt La Cgt La Cgt ( Confédération générale du travail ) :

- Confédération Générale du Travail ( CGT ) sur ce site.
a refusé de porter toute co-responsabilité et n’a pas signé le procès-verbal de désaccord.
Le Medef a continué de torpiller l’accord du 28 avril ouvrant des droits nouveaux aux artistes et aux techniciens intermittents du spectacle, y compris en continuant d’exiger la participation de l’Etat au financement des annexes 8 et 10, ce que nous refusons catégoriquement !

Le patronat a y compris refusé de proroger la convention actuelle, prenant le risque de suspendre le versement des allocations au 1er juillet. Son intransigeance oblige l’État à reprendre la main à travers plusieurs décrets : la ministre du Travail a annoncé un décret prorogeant les droits à partir du 1er juillet pour l’ensemble des allocataires, et un décret à la mi-juillet transposant l’accord pour les artistes et les techniciens intermittents du spectacle.

La Cgt La Cgt La Cgt ( Confédération générale du travail ) :

- Confédération Générale du Travail ( CGT ) sur ce site.
sera très vigilante sur le contenu des décrets, n’acceptera aucun recul des droits pour les allocataires et exige que le gouvernement intègre des augmentations de recettes au régime général en rappelant ses propositions :
- surcotisations sur les contrats courts,
- contributions sur les ruptures conventionnelles des seniors,
- déplafonnement des cotisations sur les salaires supérieurs à 12 000 €/mois,
- égalité salariale entre femmes et hommes ..

Ces mesures résorberaient le déficit de l’Unedic et permettraient d’améliorer les droits des demandeurs d’emploi.

Augmenter simplement les cotisations patronales de 1 %, comme nous l’avons fait dans l’accord du 28 avril, rapporterait au régime général 5 milliards d’euros, alors que le déficit annuel est de 4 milliards !

Bien évidemment nous allons être extrêmement vigilants sur la transposition de l’accord du 28 avril dans le deuxième décret. Le gouvernement serait bien inspiré de sortir ce décret le plus tôt possible, en plein Avignon en particulier, plutôt que d’insulter les manifestants et la Cgt La Cgt La Cgt ( Confédération générale du travail ) :

- Confédération Générale du Travail ( CGT ) sur ce site.
en particulier.

La lutte unitaire paye : elle continue plus que jamais, autant sur l’assurance chômage que contre le travail gratuit des artistes et contre la loi Travail.

Allons enfin vers la construction de nouveaux droits et une véritable sécurité sociale professionnelle !

Pour l’IdF : Assemblée générale le lundi 20 juin à partir de 19h00 à la Bourse du Travail – 3 rue du Château d’Eau - salle Grande Croizat - Métro : République

Source : La Cgt Spectacle

Le Medef, « partenaire » social ? Quelle comédie ?

Samuel Churin :

26 JUIN 2003 – 16 JUIN 2016

C’est fait. L’accord sur l’assurance chômage des intermittents contre lequel nous nous battons depuis 13 ans va être remplacé par l’accord du 28 avril. Cette longue parenthèse pendant laquelle beaucoup d’intermittents ont été précarisés d’avantage est refermée. A partir de mi-juillet c’est 507h sur 12 mois avec ouverture de droits sur une période de 12 mois pour tout le monde.
Finis la période glissante et les 243 jours !

Les négociations sur l’assurance chômage ont échoué, autrement dit le Medef et la CFDT Cfdt Cfdt ( Confédération française démocratique du travail ) sic !.. :

— > Rubrique par thèmes ( par mots clés .. ) : Cfdt
ne se sont pas mis d’accord pour ouvrir les discussions sur le régime général. L’état reprend donc la main et n’a pas besoin de leur avis. Il procède par décret. La convention générale est prorogée et l’accord du 28 avril sur les intermittents est intégré et sera applicable mi-juillet.

Nous nous battons toujours contre la loi El Khomri et son monde mais nous pouvons crier, hurler « VICTOIRE » avant de continuer. Notre parenthèse sera plus courte et plus joyeuse que la leur !
Cette victoire est emblématique de la lutte. Elle prouve évidemment que la lutte paye, qu’il ne faut pas baisser les bras, et que « OUI » c’est possible.
Mais cette victoire n’est pas éternelle, à chaque discussion de convention d’assurance chômage le régime spécifique des intermittents sera remis en cause.
Cette victoire est due à l’action de toutes celles et tous ceux qui ont au moins une fois participé à la mobilisation. Je pense notamment aux grévistes qui ont dû se demander depuis ces treize longues années si leur grève servirait un jour à quelque chose.

Cette victoire nous engage à étendre l’intermittence du spectacle à toute l’intermittence de l’emploi. Nous ne pouvons pas continuer à accepter que d’autres précaires voient leurs droits diminuer. Nous savons intimement ce que représente l’assurance chômage dans nos vies, nous pouvons d’autant plus facilement imaginer ce que nous deviendrions sans.

Cette victoire nous engage à continuer de lutter pour des droits attachés à la personne, pour que tous les chômeurs soient indemnisés.

Et aujourd’hui cette victoire est dédiée aux 4 camarades toulousains arrêtés cet après-midi pour avoir déménagé pacifiquement les meubles de la CFDT Cfdt Cfdt ( Confédération française démocratique du travail ) sic !.. :

— > Rubrique par thèmes ( par mots clés .. ) : Cfdt
et plus généralement à toutes celles et ceux victimes de la répression des luttes.

Continuons sans relâche à lutter pour une société plus juste et rendons illégal ce qui est illégitime.

Communiqué de Myriam El Khomri - négociations sur l’assurance chômage

Après quatre mois de négociations, les partenaires sociaux n’ont pas su trouver d’accord pour définir les nouvelles règles de l’assurance chômage ; ils en ont fait collectivement le constat aujourd’hui à l’issue d’une 8ème réunion de négociation.

Le Gouvernement tient tout d’abord à rassurer l’ensemble des demandeurs d’emploi indemnisés et ceux qui le deviendraient : ils continueront de percevoir leurs allocations sans subir le moindre désagrément. Il n’y aura donc aucun impact sur leur indemnisation et leur prise en charge par Pôle emploi Pôle emploi Pôle emploi, regroupement de l’Anpe et des Assédic :

- Comment obtient-on un numéro d’objet ?
.

En effet, comme la loi le prévoit, à défaut d’accord entre partenaires sociaux, les mesures d’application du régime d’assurance chômage sont déterminées par le Gouvernement, par décret en Conseil d’Etat.
Dès demain, le Gouvernement prendra donc des dispositions en ce sens afin d’assurer sans délai la continuité de l’indemnisation chômage en prorogeant la convention d’assurance chômage actuellement en vigueur au-delà du 30 juin, date à laquelle elle devait prendre fin.

Par ailleurs, et sans attendre, le Gouvernement transposera dans les règles de l’assurance chômage l’accord unanime signé le 28 avril 2016 par les partenaires sociaux du spectacle. Le projet de décret nécessaire à cet effet sera transmis au Conseil d’Etat d’ici la fin du mois de juin et publié au journal officiel d’ici la mi-juillet, date à partir de laquelle il produira ses effets comme nous nous y étions engagés.

En prenant ces mesures, le Gouvernement assume donc toutes ses responsabilités, tout en regrettant l’échec de ces discussions.

Le Gouvernement constate que l’attitude du patronat a conduit au blocage. Pour rééquilibrer les comptes du régime, des mesures ambitieuses étaient sur la table, notamment pour lutter contre le recours parfois abusif aux contrats très courts (près de 50 % des contrats à durée déterminée durent moins d’une semaine). Ces contrats très courts sont source de précarité pour les salariés et font peser une charge de plusieurs milliards d’euros par an sur l’assurance chômage. Une évolution de la modulation des cotisations en vigueur depuis 2013 apparaissait donc souhaitable et aurait au moins mérité d’être discutée. Les postures ont pris le pas sur l’exigence de responsabilité et la défense de ce régime paritaire.

Le Gouvernement reste plus que jamais attaché au dialogue social et à la gestion paritaire du régime d’assurance chômage.

Dans l’attente d’un prochain accord, les règles actuelles sont prolongées sauf en ce qui concerne les annexes 8 et10 qui intègreront pour leur part les nouvelles dispositions issues de l’accord des partenaires sociaux du spectacle. Mais le Gouvernement souhaite qu’à la rentrée les partenaires sociaux puissent reprendre des négociations en vue d’aboutir à un accord sur le régime général d’assurance chômage.

Source : Ministère  du Travail, de  l’Emploi, de  la  Formation professionnelle et  du  Dialogue  social

#CadrageDuMedefNonMerci - #TravailGratuitNonMerci - #LoiTravailNonMerci



  • Liste relative au Champ d’application de l’Annexe VIII mise à jour le 06/05/11


    Liste relative au Champ d’application de l’Annexe VIII Arrêté du 30 mars 2009 portant agrément de l’avenant n° 1 à l’annexe VIII au règlement général annexé à la convention du 18 janvier 2006 relative à l’aide au retour à l’emploi et à l’indemnisation du chômage mise à jour le 6 mai 2011 Vous trouverez ci-joint la liste des fonctions inscrite à l’annexe 8 pour lesquelles vous pouvez être engagé, et suivant la Nomenclature (...)

    Lire la suite ..

  • Déni de démocratie et laïcité en danger : le Traité de Lisbonne ratifié par l’Assemblée et le Sénat ..


    Déni de démocratie et laïcité en danger : le Traité de Lisbonne ratifié par l’Assemblée et le Sénat .. Déni de démocratie, forfaiture et incompétence face aux citoyens !?. Normalement, les parlementaires sont là pour représenter le peuple, non pour se substituer à lui. Et ce n’est pas à priori ce qui se pratique dans nos parlements en France, .. et ce n’est pas non plus la direction que prend l’Europe. Quelques exemples : (...)

    Lire la suite ..

  • Traité modificatif ou traité de Lisbonne, Traité dit simplifié ..


    Traité modificatif ou Traité de Lisbonne - Traité dit simplifié !.. Versions consolidées du traité sur l’Union européenne et du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne au 30/03/2010 Bientôt les municipales et cantonales, et vous aspirez à devenir responsable de votre ville : « Vous savez que l’Union Européenne, au travers de ce traité, favorise les accords avec l’OMC. Donc si vous signez ou cautionnez celui-ci, (...)

    Lire la suite ..

  •  
    Retour en haut de page

     

    2007-2017 - AgC 3075 [Infos-Interm.]
    | SPIP | | |
    | Actualités | A la une | Audiovisuel | Documents | Rendez-vous en Régions | Société | Autres-actualités | Liens | ** Europe ** | - | Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
    | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | info visites 137426 | Agenda | Mentions Légales |