AgC 3075 [Infos-Interm.]
Défilé de la France insoumise pour la 6e République le 18/03/2017

samedi 25 mars 2017, par AgC
Dernière modification : samedi 1er avril 2017

Défilé de la France insoumise pour la 6e République le 18/03/2017
Discours de Jean-Luc Mélenchon

Le samedi 18 mars 2017, la France insoumise marchait à Paris pour la 6eRépublique, de la place de la Bastille à la place de la République. 130 000 insoumis.es se sont rassemblé.e.s pour demander la convocation d’une Assemblée constituante.
Au cours de son discours, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur l’importance de cette Constituante pour que le peuple retrouve sa souveraineté. Il a aussi détaillé nos propositions pour constitutionnaliser la règle verte ainsi que de nouveaux droits démocratiques avec la possibilité de révoquer des élus en cours de mandat. Il a plaidé pour l’émancipation humaine en proposant l’inscription dans la Constitution du droit à l’IVG et au suicide assisté. Jean-Luc Mélenchon a défendu la laïcité avec une séparation stricte des Églises et de l’État. Il a appelé à ce que la France retrouve son indépendance au service de la paix en désobéissant aux traités européens et en sortant de l’OTAN. Enfin, il a conclu son discours sur la nécessité d’une Révolution citoyenne pour dégager l’oligarchie avec nos bulletins de vote.

φ



Jean Jaurès : « La démocratie politique se résume en une idée centrale ou encore une idée unique, la souveraineté politique du peuple »

Jean-Luc Mélenchon le 18 mars 2017 place de la République

Texte de Victor Hugo, lu par jean-Luc Mélenchon comme conclusion de son discours lors de la marche des Insoumis pour la 6ème république, le 18 mars 2017 sur la Place de la République :
« Aujourd’hui pour toute la terre la France s’appelle Révolution
Et désormais ce mot Révolution sera le nom de la Civilisation
jusqu’à ce qu’il soit remplacé par le mot Harmonie
-
« comme ce Phi que nous avons choisi pour symboliser qui nous sommes à cette heure dans l’histoire (JLM) » -
Oui ! Tous et toutes autant que nous sommes, grands et petits
Puissants et méconnus illustres et obscurs
Dans toutes nos œuvres bonnes ou mauvaises
Quelles qu’elles soient
Poèmes Drames Romans Histoires Philosophies,
A la Tribune des Assemblées
Comme devant les foules du théâtre
Comme dans le recueillement des solitudes
Oui pour tout ! Oui pour toujours
Oui pour réhabiliter les lapidées, et les accablés
Oui pour conclure logiquement et marcher droit
Oui pour consoler
Oui pour secourir, pour relever, pour encourager, pour enseigner
Oui pour panser en attendant qu’on guérisse
Oui pour transformer la Charité en Fraternité
La fainéantise en travail
L’oisiveté en utilité
L’iniquité en justice
La populace en peuple
La canaille en nation
Les nations en humanités
La guerre en amour
Les préjugés en examens
Les frontières en soudures
Les limites en ouvertures
Les ornières en rails
L’instinct du mal en volonté du bien
La vie en droit, les rois en hommes
Oui pour ôter des religions, toutes les religions, l’enfer et des sociétés le bagne
Oui ! Pour être frère et sœurs du misérable, du cerf, du fellah, du prolétaire, du déshérité, de l’exploité, du trahi, du vaincu, de l’enchaîné, du sacrifié, du forçat, de l’ignorant, du sauvage, du nègre, du condamné et du damné
Oui ! Oui nous sommes tes fils !
 »

République !

Article(s) connexe(s) :

République et démocratie (Livrets thématiques) :

- Constituante : changer de République pour faire place au Peuple

- Sécurité : retour à la raison

- Les Outre-mer, notre chance

- Pour une République vraiment laïque

- Pour l’émancipation de la jeunesse !

- Une justice au nom du peuple

- Passer à la francophonie politique

- Contre le racisme et les discriminations, faire vivre l’égalité

- Une France indépendante au service de la paix

- Respecter les migrants, régler les causes des migrations