AgC 3075 [Infos-Interm.]
Paris : Lundi 23 mai 2016 à 20h00
Nous ne laisserons pas torpiller l’accord avec la Fesac du 28 avril !

lundi 23 mai 2016, par AgC
Dernière modification : lundi 23 mai 2016

Nous ne laisserons pas torpiller l’accord avec la Fesac du 28 avril !
 
Rassemblement lundi 23 mai 2016 à 20h00
à l’occasion de la cérémonie des Molière
au Théâtre des Folies Bergère

La ministre de la culture a présidé mercredi 18 mai le Conseil national des Professions du Spectacle, avec comme ordre du jour les questions d’emploi et la mise en œuvre de l’accord du 28 avril sur l’assurance chômage des artistes et techniciens intermittents du spectacle.

Du fait de la lettre de cadrage Medef et compagnie et en raison du probable report du régime général après le 1er juillet, les nuages s’amoncellent autour de notre accord.

La ministre devait, au cours de la réunion du 18 mai, annoncer la publication du rapport du Comité d’experts chiffrant l’accord du 28 avril afin de permettre sa validation et son entrée en vigueur le 1er juillet, mais les services de l’UNEDIC à la solde du Medef et de la Confédération CFDT ont bloqué cette publication en communiquant une liste de 9 points de l’accord « non-conformes juridiquement ou présentant des risques de non-conformité juridique » !

Pour surmonter cet obstacle les fédérations syndicales des professions du spectacle et la fédération des employeurs du spectacle (FESAC) vont signer lundi matin 23 mai un « Avenant d’interprétation de l’accord dans les branches du spectacle du 28 avril 2016 » ce qui devrait permettre au Comité d’experts de publier son chiffrage le mardi 24 mai.

Nous prévenons le gouvernement qu’il ne doit y avoir aucun retard dans la mise en œuvre intégrale de notre accord au 1er juillet, c’est à dire au début des festivals d’été !

Au cours de la réunion du 18 mais la Cgt a porté la question essentielle de la politique culturelle de l’Etat et des collectivités, et donc la question des budgets. Si certains crédits ont été débloqués, d’autres sont gelés comme ceux des théâtres nationaux, tandis que les moyens de France télévisions et Radio France ne sont pas à la hauteur de leurs missions. Nous avons dénoncé les coupes drastiques opérées par de nombreux départements, des régions, majoritairement à droite mais pas uniquement.

La Fédération Cgt du Spectacle a aussi dénoncé la rédaction de l’article 11A de la Loi Création Architecture Patrimoine, qui instaure le travail gratuit entre artistes professionnels et d’autres non rémunérés. Nous continuons à dénoncer le travail gratuit !

Les professionnels du spectacle, du cinéma et de l’audiovisuel sont mobilisés autant pour le retrait de la loi Travail que pour l’application de notre accord du 28 avril !

Nous l’exprimerons à l’occasion d’un rassemblement devant la cérémonie des Molière lundi 23 à 20h00 au Théâtre des Folies Bergère.

#LoiTravailNonMerci - #ApplicationDeLAccordDu28Avril - #TravailGratuitNonMerci

Paris, le 21/05/2016

Article(s) connexe(s) :

- Autorité de régulation des Marchés Financiers occupée ce 12 mai 2016

- Son : Assemblée générale du spectacle à la Bourse du travail le 02/05/2016

- Vidéo : Rassemblement devant le Medef le 28/04/2016

- Vidéo : Point d’information sur les négociations avec la Fesac le 25/04/2016