AgC 3075 [Infos-Interm.]
Direct 8 racheté par Canal : Une opération financière ?

vendredi 31 mai 2013, par AgC
Dernière modification : mardi 8 mars 2016

Direct 8 racheté par Canal : Une opération financière ?

-25% de salaire pour les intermittent(e)s salarié(e)s de D8

On s’est vite aperçu que le groupe financier « Canal + », n’avait pas racheté la chaîne pour faire une autre télévision comme il l’avait annoncé.
Il était évident dès les premières semaines de diffusion, que ce canal de la TNT racheté par ce groupe n’avait que pour ambition de passer de la publicité (groupe financier oblige ..) enrobée de quelques programmes de divertissement ou de genre télé-réalité et de rediffusions entre autre, ajoutée d’une pincée de Roselyne ...

Mais semble-t-il, car il est difficile de discerner dans ce genre d’émission le vrai du faux où tous est pris à la rigolade !..
Une intermittente de l’émission « Touche pas à mon poste » est intervenue tout à propos, pendant la visite de Jean-Luc Mélenchon, pour annoncer que Canal demande aux intermittents de D8 de baisser leurs cachets (-25% pour la personne qui est intervenue ..) !

Voilà un exemple de pressions subies dans l’audiovisuel et le cinéma, une pratique qui s’est généralisée depuis des décennies dans ce secteur du spectacle enregistré.
En effet, le rapport de subordination n’est pas en faveur des travailleurs de l’audiovisuel (et en général dans tous les secteurs ..), où on propose fréquemment pour être en ordre avec le code du travail de garder le même tarif tout en ne déclarant moins d’heures que le temps réellement travaillé.
Faisant ainsi supporter par l’unédic une partie d’un nombre d’heures travaillées réellement, où comme de bien entendu ces mêmes employeurs ne veulent pas entendre parler de charges sociales supplémentaires ...

Dans la plus part des cas les intermittents ne peuvent refuser pour garder leur travail, ils sont subordonnés à l’employeur, et dans le meilleurs des cas pour ne pas se retrouver hors liste d’appels, ils racontent « qu’ils sont déjà pris pour la période demandée .. », mais il est certain que d’autres pris à la gorge accepterons !
C’est donc du tout gagnant pour la production.
Si cette pratique se perpétue depuis des années, évidemment avec l’ANI, où il faut remercier le gouvernement Hollande d’être passé en force sous la pression du Medef, avec cet accord signé notamment par la Cfdt, les groupes financiers sont complètement décomplexés et profitent de la bonne aubaine impunément ...

Si on se doutait déjà que Canal + n’avait pas racheté D8 pour les beaux yeux des téléspectateurs et pour des programmes intelligents, aujourd’hui par ce canal il nous offre un bonbon acidulé dont le papier est composé de rediffusions, de programmes dit de divertissement et tout ce qui ne peut se rapporter à un contenu culturel .. avec la claque, les braillements (insupportables aux oreilles ..), et un humour bien gras, dont l’enveloppe du gros bonbon n’est présente que pour faire passer des publicités.

Ainsi pour ajouter à la coupe offerte sur la TNT qui déborde, ce groupe financier aurait-il aussi des pratiques négrières décomplexées par l’ANI en faisant du chantage sur les rémunérations de ceux qui fabriquent leurs produits ?

Suite au passage de Jean-Luc Mélenchon qui était l’invité de l’émission « Touche pas à mon poste » le jeudi 30 mai 2013 présenté par Cyril Hanouna.

Voici le passage coupé par la direction de D8 dans la rediffusion du soir, où une intermittente a profité pour mettre à jour des pratiques d’un autre âge, certes remis au goût du Medef avec François Hollande et l’ANI :

Articles connexes :

- Touche Pas À Mon Intermittente !

- Jean-Luc Mélenchon à « Touche pas à mon poste » sur D8 le 30/05/2013

- Le Nouvel Obs pris en flagrant délit de mensonge concernant Jean-Luc Mélenchon

info portfolio