AgC 3075 [Infos-Interm.]

Visiteurs connectés : 0

| Liens | ** Europe ** | - | Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | info visites 139717 | Agenda | Mentions Légales |
Accueil > A la une > Nîmes, ville morte .. Un enterrement du dialogue et de la culture !

Nîmes, ville morte .. Un enterrement du dialogue et de la culture !

samedi 17 janvier 2009, par AgC | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : jeudi 14 mai 2015 à 17:12

Cet article a été vu 1292 fois.



Nîmes, ville morte ..
Sarkozy exprime ses voeux aux acteurs culturels pour 2009 ...

// Nîmes, ville morte .. \\
// Un enterrement du dialogue et de la culture ! \\

« Une certaine idée de dialogue à la mode Sarkozy !.. »
Un dispositif de sécurité impressionnant, où le centre ville est fermé, les commerces ont tiré leur rideau, aucun passant dans la ville depuis 9 heures du matin sans montrer pattes blanches .., que ce passe-t-il ?

Un silence de mort : " On pourrait croire que l’on se trouve à Beyrouth, ou à Sarajevo, .. juste après un déluge de bombes .. au tout début d’une accalmie, juste au moment où le temps d’un instant les oreilles décompressent, le silence est accablant.
C’est fini, c’est pas fini ?!. Le silence est lourd, pesant, poisseux ... "
Eh bien non, nous sommes à Nîmes .. ville prise en otage par un grand homme de dialogue qui va offrir ses voeux aux acteurs de la culture !

Mais malheureusement ce monsieur a aussi des idées sur la démocratie !..
Là justement, où la seule action que peu faire une opposition pour faire passer son message et son opposition, est de déposer des amendements pour se faire entendre, un peu .., afficher le débat sur la place publique médiatique, entrer dans le détail afin d’essayer justement d’aller au fond dans la discussion ...
Que nenni !..
Il faut limité la parole des Élus de la République qui ne pensent pas comme lui !
Donc pas de discussion .. pas de débat, .. prenant par ce fait même le citoyen électeur pour un imbécile !..

Dans sa tour d’ivoire sécuritaire qu’il a construit depuis 2002, l’agité du bocale fait sa com. à marche forcée. Ce monsieur a un avis sur tout, .. il a des jugements à l’emporte pièce sur tout, .. il dirige tout, .. il voit tout [1], .. il est souvent à la limite de l’incantation à la haine de l’autre, d’un système .., et cela malgré l’ampleur de ses discours de grandeur à la façon caritative à coup de louches pompeuses ou honteuses ...

Non .. le rôle effectif d’un président en France est d’être un arbitre, de nommer un gouvernement qui dirige [2], pas de concentrer tous les pouvoirs derrière une seule tête avec comme assistance de bons godillots super-enrégimentés.

Alors attention le jour où il aura un avis sur les livres et les artistes, car on en est là à force de tout détruire au pas de course et à la serpe ( la démocratie, les institutions, la justice, ... ).
Pour le moment en se qui concerne la culture, il se contente d’assécher le vivier artistique commencé par d’autres «  grands démocrates ( sic ) », mais il arrivera bien un jour où cela ne sera pas suffisant pour lui.
Car si le pouvoir éloigne de la réalité, l’omni-pouvoir est encore plus dangereux
et on en a vu quelques exemples catastrophiques dans l’histoire. AgC

\\ ---------- //

Ci-dessous différents points de vues et situations vécues en direct relatant l’ambiance de cette mémorable journée de voeux à la culture :

Des extraits du journal de France 3 Languedoc-Roussillon
en direct du 12/13
consacré à la visite du Président :
090113-VoeuxSarkoANimes-Fr3LR-12hEnDirect.mpg.ff.flv


( flv flv Télécharger le lecteur Flash dans votre navigateur ( pour système Mac, Windows, .. ) :

- install-flash-player-10.1-r102-osx-ub.dmg - ( dmg - 7,6 Mo )

Voir aussi le lecteur VLC ou le composant Perian à intégrer à QuickTime ..
- 16,17 Mo )

Ci-dessous :« Le vivier de la culture manifeste » ..
écarté à 800 m du bunker,
.. pris à l’assaut depuis 9h00 du matin par l’Omni-Président ...
20090113voeuxdupresident.flv


( flv flv Télécharger le lecteur Flash dans votre navigateur ( pour système Mac, Windows, .. ) :

- install-flash-player-10.1-r102-osx-ub.dmg - ( dmg - 7,6 Mo )

Voir aussi le lecteur VLC ou le composant Perian à intégrer à QuickTime ..
- 6,93 Mo )

Source : Union Régionale Fédérale PACA des Syndicats CGT du Spectacle

Ci-dessous : Un acteur culturel qui avait fait le déplacement,
une petite souris-journaliste perdue dans ce fromage
.. pour notre plus grand plaisir et pour notre information ..
Voeux Nicolas Sarkosy à Nîmes - retour live

Protocole oblige, ne rentrait pas qui veut, bien loin de là, dans le grand hall du Carré d’Art à Nîmes ce matin. Pour éviter tout risque de débordements, le centre ville avait été totalement coupé à la circulation mais aussi à toute personne n’ayant pas sa carte d’identité et sa réservation officielle sur la liste des invités...
Résultat : une heure d’attente au milieu d’une foule d’hommes en majorité, en costards-cravates, d’une moyenne d’âge de 50 ans (sic).
Le chef de l’état a finalement pris le micro pour parler pendant près d’une heure de la Culture.
De la Culture ? De quelle Culture ?
Du beau Palmarès 2008 de la France en matière de prix littéraires ou cinématographiques remportés par une poignée d’individus ?
Du formidable élan du public pour les musées français (à ce titre, il assure dès début avril l’accès gratuit aux musées à tous les élèves) ?
De la beauté du château de Versailles ?
De la volonté gouvernementale de rénover et d’entretenir notre patrimoine architectural et nos églises (400 millions d’€ prévus en 2009) ?
De confier à 10 grands architectes de l’urbanisme des grands projets architecturaux (200 millions d’€ prévus en 2009) ?
Du souhait du Président de créer un grand Musée de l’histoire de France ?

Il a fallu attendre les 3 dernières minutes du discours pour entendre parler, enfin, de la création artistique.
A ce titre, Nicolas Sarkozy a placé en une phrase son souhait de voir perdurer le statut des intermittents du spectacle (tout en veillant à combattre les abuts).
Aucun budget annoncé, aucune allusion à un beau spectacle qu’il aurait vu récemment ...

Puis, petits fours, champagne et autres mondanités ...

Tout cela me fait m’interroger : où étaient ce matin tous les artistes, décorateurs, techniciens, régisseurs, chargés de production du Languedoc-Roussillon censés représenter les Acteurs de la culture en France (nous étions une poignée ce matin) ? Etaient ils tous invités ?
Que va il se passer réellement pour eux (pour nous puisque je suis moi aussi concernée) dans les mois, voir les années à venir ?
Quel est la place et l’avenir des « petites » compagnies, des festivals, des jeunes artistes exclus totalement des réseaux officiels type Scènes Nationales, fortement menacés et dont la démarche est bien éloignée de cette Culture Bling Bling ?
Comment se faire entendre face à un arsenal de CRS et de policiers qui avaient bien entendu veillé à ce que la proximité du « peuple » avec le roi et sa cour soit d’environ 1 kilomètre ?
Bref, j’aurai mieux fait d’écouter la radio ce soir : j’aurai gagné 4 heures de mon temps précieux en ce mois de janvier ...

Alexia Eloy, le 14 janvier 2009 à 10h48

Diffusion Nationale

Source : archives.lefourneau.net - Liste Rue

Ci-dessous .. Dans son bunker :
L’omni-Président met sa com. en action ..
,
.. à juger sur pièces !..

Source : http://www.elysee.fr/webtv/

- Communiqué de Sylvie ROBERT,
Secrétaire nationale à la Culture au Parti Socialiste :

Nicolas SARKOZY, pompier pyromane

En présentant ses voeux au monde culturel à Nîmes, le président de la République vient de reculer sur la politique néfaste menée depuis son entrée en fonction. Ainsi la mobilisation des artistes et des acteurs du monde culturel a fait reculer le pouvoir : les 100 millions d’euros pour le patrimoine et la levée de la mise en réserve sont la simple annulation des mesures prises par son propre gouvernement.

Pour autant, nous sommes loin du compte. En annonçant une relance de l’Éducation artistique de la maternelle à l’Université, il feint d’ignorer que depuis 2002, et plus encore depuis 2007, l’éducation artistique et le mouvement d’éducation populaire sont démantelés et mis en pièces. De même, les crédits de la démocratisation culturelle demeurent en chute libre.

Qui est le véritable Nicolas SARKOZY ? Celui de la lettre de mission à Christine ALBANEL, fondée sur l’obligation de résultat et la soumission aux lois du marché ou celui du discours de Nîmes fondé sur « la quête du sens » ? Le Parti socialiste demande au président de la République d’abroger la lettre de mission à sa ministre de la Culture pour mettre en conformité ses actes et son discours.

En outre, les mesures concrètes annoncées par Nicolas SARKOZY soulèvent de nombreuses interrogations :

- Un conseil de la création artistique, avec qui et pour quoi faire ?

- Une extension de la gratuité des musées, avec quels moyens budgétaires supplémentaires ?

- La préservation du régime spécifique des intermittents : avec quelle réforme : celle voulue par le MEDEF ou celle des organisations représentatives des professionnels de la vie artistique ?

Enfin, en opposant le peuple aux élites le président de la République a fait preuve pour une fois de constance. Il approfondit sa posture favorite : celle du populisme culturel.

Le Parti socialiste dénonce la schizophrénie [3] du président de la République et demande au gouvernement la concertation qu’il refuse aux professionnels de la vie artistique pour enfin doter la France d’une politique culturelle ambitieuse.

Paris, le 13 janvier 2009

Source : Communiqué de Presse du secrétariat à la culture du PS, par courriel courriel courriel : n. m. ( abrév. de courrier électronique )

- 1. Document qu’un utilisateur saisit, envoie ou consulte en différé par l’intermédiare d’un réseau télématique. SYN : courrier électronique, message électronique.

- 2. Par ext. Messagerie électronique (A l’écrit, l’administration recommande, devant une adresse électronique, l’abréviation « Mél. »).
Le Petit Larousse Illustré 2007

.fr
 
 

- Culture - Article paru le 14 janvier 2009
Politique

Et demain, on rase gratis

Politique culturelle . Deux mille manifestants hier à Nîmes pour accueillir Nicolas Sarkozy qui a choisi symboliquement le Carré d’art pour ses voeux aux acteurs culturels.

Nîmes (Gard), correspondance particulière.

C’est dans une ville en état de siège, tout le centre-ville était bouclé dès 7 heures du matin par d’importantes forces de police, que le rassemblement a eu lieu, tenu à l’écart par des cordons de gardes mobiles. Un rassemblement à l’appel de nombreuses organisations. « Ici, nous sommes particulièrement touchés par la politique dévastatrice de Nicolas Sarkozy, disaient les organisateurs. Et notamment en matière de culture. Le président de la République a choisi Nîmes, qui est emblématique du désengagement public en la matière. La politique de l’État, c’est actuellement la marchandisation, le démantèlement de l’audiovisuel public, la remise en cause du spectacle vivant et du développement culturel, l’abandon du patrimoine, le populisme affiché ... »

Histoire d’amuser la galerie

Loin des manifestants, Sarkozy s’est prêté au jeu de ce cérémonial avec, dans sa besace, quelques annonces jetées en pâture. Histoire d’amuser la galerie ? Un peu pour le patrimoine : plus 100 millions d’euros par an durant sa présidence avec trois priorités, « nos grands monuments emblématiques, nos cathédrales et nos abbayes et le patrimoine des petites communes » car il « est temps d’entretenir notre patrimoine ». Un peu pour l’histoire avec la création d’un musée de l’histoire de France » installé « dans un lieu symbolique pour renforcer l’identité » du pays, estimant qu’« on n’a aucun grand musée digne de ce nom » pour illustrer l’histoire du pays. Grosso modo, Sarkozy est pour la gratuité dans les musées pour les moins de 25 ans et les enseignants, « une chance, et ça ne tue pas les musées, bien au contraire ». Pour l’enseignement artistique de la maternelle à l’université ; pour l’excellence artistique ; pour le Louvres à Abou Dhabi ; pour les intermittents dont il déclare son « attachement au régime spécifique qui doit être réservé aux situations pour lesquelles il est réellement légitime » ; pour Jeff Koons et contre les « règles, les cahiers des charges et les interdictions » contraignantes pour l’urbanisme et l’architecture dans Paris ; pour une réforme du spectacle vivant ; pour le dégel des crédits ; pour la réconciliation entre le théâtre privé et public ; pour un « conseil pour la création artistique » présidé par lui-même, la ministre de la Culture et animé par Marin Karmitz ... Il est pour « un ministère de la Culture », mais « rénové ». Enfin Sarkozy est pour les Français qu’il juge « formidables, beaucoup plus réformateurs que les élites ». Il semble que le président adore ces voeux thématisés, décentralisés. Histoire de parfaire son image de marque d’homme d’État fabriquée sur mesure par quelques sombres conseillers.

Pas un mot sur le spectacle vivant

Mais derrière ses effets d’annonce pour ne pas dire de manche, derrière ses persiflages, derrière ses nominations illusoires, à qui va-t-il faire croire que le dégel de 5 % permettra au spectacle vivant de ne pas être au bord de la faillite ? Qu’il soutient les intermittents quand ses amis députés ont fait capoter la seule loi [4] qui pouvait contraindre le MEDEF pour ne pas saborder les annexes 8 et 10 en 2005 ? Pas un mot sur les entretiens de Valois sur le spectacle vivant toujours sans conclusions. Pas un mot sur l’archéologie préventive. Pas un mot sur l’action culturelle affaiblie. Pas un mot sur le budget. Ceux qui expriment leur mécontentement ne sont que d’affreux conformistes, s’amuse-t-il à dire. Un peu facile tout ça, non ?

Éloi Martinez et Marie-José Sirach

Source : Et demain, on rase gratis - Humanité.fr

Article connexe :

- —> Le bouffon du roi
Sarkozy annonce un « conseil pour la création artistique », par la Coordination des Intermittent-e-s et Précaires de Midi-Pyrénées mis en ligne le 13 janvier 2009



Notes

[1- Attention danger « de la voyance à la folie » et sans recul, il ne reste qu’une infime épaisseur de l’ordre de celle d’une feuille de papier à cigarette entre le basculement de l’une à l’autre ...
Quand on l’ajoute à l’hyper concentration des pouvoirs, attention danger !!!

[2- Système démocratique déjà perturbé par la concordance du calendrier des élections présidentiels avec les législatives annulant par fait à la possibilité au peuple d’intervenir à terme et démocratiquement dans la gouvernance du pays, et annulant l’équilibre des pouvoirs ...
Démocratie, rappel : Régime politique dans lequel le peuple exerce sa souveraineté lui-même, sans l’intermédiaire d’un organe représentatif ( démocratie directe ) ou par représentants interposés ( démocratie représentative ). Le petit larousse illustré

[3- Schizophrénie : Psychose délirante chronique caractérisée par un autisme, une dissociation, un délire paranoïde, et générant une perturbation du rapport au monde extérieur. Le petit larousse illustré

  • Liste relative au Champ d’application de l’Annexe VIII mise à jour le 06/05/11


    Liste relative au Champ d’application de l’Annexe VIII Arrêté du 30 mars 2009 portant agrément de l’avenant n° 1 à l’annexe VIII au règlement général annexé à la convention du 18 janvier 2006 relative à l’aide au retour à l’emploi et à l’indemnisation du chômage mise à jour le 6 mai 2011 Vous trouverez ci-joint la liste des fonctions inscrite à l’annexe 8 pour lesquelles vous pouvez être engagé, et suivant la Nomenclature (...)

    Lire la suite ..

  • Déni de démocratie et laïcité en danger : le Traité de Lisbonne ratifié par l’Assemblée et le Sénat ..


    Déni de démocratie et laïcité en danger : le Traité de Lisbonne ratifié par l’Assemblée et le Sénat .. Déni de démocratie, forfaiture et incompétence face aux citoyens !?. Normalement, les parlementaires sont là pour représenter le peuple, non pour se substituer à lui. Et ce n’est pas à priori ce qui se pratique dans nos parlements en France, .. et ce n’est pas non plus la direction que prend l’Europe. Quelques exemples : (...)

    Lire la suite ..

  • Traité modificatif ou traité de Lisbonne, Traité dit simplifié ..


    Traité modificatif ou Traité de Lisbonne - Traité dit simplifié !.. Versions consolidées du traité sur l’Union européenne et du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne au 30/03/2010 Bientôt les municipales et cantonales, et vous aspirez à devenir responsable de votre ville : « Vous savez que l’Union Européenne, au travers de ce traité, favorise les accords avec l’OMC. Donc si vous signez ou cautionnez celui-ci, (...)

    Lire la suite ..

  •  
    Retour en haut de page

     

    2007-2017 - AgC 3075 [Infos-Interm.]
    | SPIP | | |
    | Actualités | A la une | Audiovisuel | Documents | Rendez-vous en Régions | Société | Autres-actualités | Liens | ** Europe ** | - | Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
    | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | info visites 139717 | Agenda | Mentions Légales |